A quoi ressemble l’homme idéal des gays ?

gay ideal

L’Ifop a réalisé, pour le compte du site de rencontre Nethomo.com, la première enquête sur le type d’homme idéal des gays.

Les préférences physiques des hommes qui aiment les hommes ne sont pas très éloignées de celles des femmes…

Un homme plutôt imberbe

En matière de pilosité, les homo/bi-sexuels affichent le même goût que les femmes pour les hommes plutôt imberbes : les deux tiers (64%) affirment leur préférence pour les hommes à faible pilosité, soit une proportion similaire à celle observée dans la gente féminine (62%). Le goût pour les garçons poilus est donc minoritaire – 36% en moyenne chez les hommes affirmant une part d’homosexualité – mais il est plus prononcé chez les gays (41%) que chez les bisexuels (26%).

Un homme brun

En matière de couleur de cheveux, les hommes interrogés penchent très majoritairement pour les bruns (à 70%), et ceci qu’ils soient gays (73%) ou bisexuels (67%). Globalement, leur goût est donc assez proche de celui des femmes (à 86% attirées par les bruns) mais il s’en distingue par un penchant un peu plus marqué pour les blonds : 30% des homo/bi-sexuels préfèrent les blonds, soit une proportion deux fois plus élevée que chez les représentants du sexe opposé (14%).

Un homme fin

En matière de corpulence, leurs goûts diffèrent en revanche fortement de ceux exprimés par la gente féminine. En effet, si les gays/bisexuels préfèrent les hommes fins (57%) aux hommes baraqués (43%), les femmes affichent plutôt un faible pour les hommes plutôt forts (à 58%). A noter toutefois que les hommes exclusivement homosexuels sont très partagés sur le sujet : 50% préfèrent des garçons plutôt fins, 50% préfèrent des garçons plutôt baraqués.

Le plus important : le torse et les fesses…

Les parties du corps masculin regardées en priorité par les gays et les bisexuels sont les mêmes que celles regardées par les femmes. En effet, le torse (41%) et les fesses (29%) sont les éléments qui attirent le plus leur attention, et ceci loin devant les abdominaux (11%) et les autres parties du corps (mains, jambes, épaules). En cela, en termes de hiérarchie, leurs critères physiques sont très proches de ceux observée chez la gente féminine. Ils s’en distinguent toutefois par un penchant plus marqué pour le torse (41% contre 34% chez les femmes) et surtout pour les fesses (29% contre 18%), éléments auxquels les bis (35%) sont encore plus sensibles que les gays (25%). A l’inverse, ils accordent un peu moins d’importance que les femmes aux mains (7% contre 12%) et aux épaules (5% contre 11%).

Et l’homme idéal est…

Le journaliste qui présente le JT de 13h00 sur France 2 arrive en tête des présentateurs ou animateurs avec lesquels les homo/bi-sexuels aimeraient passer une nuit. 49% d’entre eux souhaiteraient passer une nuit avec Laurent Delahousse, soit une proportion plus élevée que pour Harry Roselmack (41%) ou Guy Lagache (37%). Victor Robert (29%), Thomas Hugues (29%) et Fréderic Taddeï (18%) ont quant à eux beaucoup moins de succès auprès des hommes affirmant une part d’homosexualité.

Laisser un commentaire